Breakpoint est un jeu de combats développé par le Studio Aesthesia et publié par The Quantum Astrophysicists Guild.

C’est le premier jeu du Studio Aesthesia et il faut le reconnaître, c’est très bien avec de bonnes idées. Quand à l’éditeur The Quantum Astrophysicists Guild, nous le suivons sur Graal depuis plusieurs années et il n’y a pas de doutes, il faut compter sur lui pour avoir de bons jeux indépendants.

Pour la catégorisation de Breakpoint, ce n’est pas simple et surtout, pour une fois la langue anglaise est plus précise que la langue française. En français, nous avons la catégorie des jeux de combats et la sous-catégorie des jeux de tir, en anglais, ils ont la catégorie fighting games et les sous-catégories : shooter et slasher… en gros, le combat à distance (avec du tir) et le combat au corps à corps. Alors, à moins d’appeler Breakpoint un « jeu de slasher » ou un « jeu de corps à corps », je vais juste retenir que c’est un « jeu de combats ».

En tous les cas, une chose dont je suis sûr, c’est que Breakpoint est un « twin stick shooter »… hmmm… je veux dire un « twin stick slasher ».

Introduction à Breakpoint

Il n’y a pas d’histoire dans ce jeu. Vous guidez une navette spatiale qui se retrouve, pour nous ne savons quelle raison, prisonnière dans une arène. Régulièrement, des vaisseaux ennemis de plus de en plus forts apparaissent et bien évidemment, il faut les détruire pour survivre.

Notez que vous avez juste trois vies.

Au premier abord, je me suis dit qu’il fallait mettre le bouton tir en mode répétition et se tenir à distance des ennemis pour les détruire de loin, mais que nenni, votre navette ne tire pas. Votre navette combat au corps à corps et au début du jeu, vous êtes équipé d’une hache.

A chaque fois que vous tapez avec votre hache sur des ennemis, celle-ci perd de sa solidité pour finir par exploser tuant un maximum d’ennemis trop prêts de vous et bien sûr de votre hache. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas blessé par l’explosion et vous avez une autre hache en réserve pour continuer à frapper !

Votre objectif est simple, survivre le plus longtemps possible en massacrant le plus d’ennemis !

Quelques points autour du jeu

En détruisant certains ennemis, ils vont laisser derrière eux de nouvelles armes… vous trouverez une épée, un poignard, un marteau de guerre, une lance et bien sûr la hache. Vous pourrez même améliorer votre arme… ne me demandez pas comment, je n’en sais rien… surement à force de massacrer des ennemis.

Bon, si le studio a besoin d’idées pour les armes, en voici quelques unes : la masse d’arme, l’épée courte et son bouclier, l’arc et ou l’arbalète (mais là, nous passons du slasher au shooter).

Pour les éléments Steam, Breakpoint a des succès et est traduit dans 15 langues différentes, dont le français (Merci !). Pour les cartes, il va falloir patienter.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est très original. Le studio a repris un classique et a réussi à le faire évoluer dans une nouvelle direction et rien que pour ça, ça mérite de posséder ce jeu.

Alors, oui, bien sûr que je vous encourage à acheter Breakpoint dans la boutique de Steam, en plus (et ça c’est important) le jeu est à un prix très abordable, ça serait stupide de s’en priver !

Breakpoint est disponible depuis le 24 septembre 2020 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux) et sur console (Nintendo Switch).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]