The Coma 2: Vicious Sisters est un jeu d’horreur développé par le studio coréen Devespresso Games et publié par Headup Games.

Nous connaissons tous le studio Devespresso Games, ils sont à l’origine de plusieurs jeux géniaux et surtout d’une qualité hors du commun. J’ai eu l’occasion de tester leur précédent Vambrace: Cold Soul (sorti le 28 mai 2019) et j’attends avec impatience leur suivant Scarlet Hood and the Wicked Wood (attendu pour courant 2021) sur une déclinaison du chaperon rouge. Quand à l’éditeur Headup Games, j’en parle souvent sur Graal soit au niveau des actualités, soit au niveau des jeux testés. Il publie régulièrement d’excellents jeux… comme celui-là.

Pour la catégorisation de The Coma 2: Vicious Sisters, il est précisé sur la page du magasin de Steam que c’est un « jeu de survival horror d’aventure »… hmmm, en français, ça donne un « jeu d’aventure de type survival horreur ». Franchement, je suis d’accord. J’ai beaucoup hésité entre un jeu d’aventure et un jeu d’horreur et c’est bien le mélange des deux et pour l’horreur, c’est du survival horreur pour être plus précis.

Introduction à The Coma 2: Vicious Sisters

Le premier épisode The Coma: Recut se déroule en Corée dans le lycée de Sehwa High et vous jouez un lycéen, Youngho.

Dans The Coma 2: Vicious Sisters, nous sommes toujours en Corée au lycée de Sehwa High. Youngho est à l’hôpital dans le coma. Vous jouez cette fois-ci une lycéenne, Mina Park. C’est une amie de Younho et elle va le voir régulièrement à l’hôpital, mais surtout, Mina est une très très bonne élève.

Aujourd’hui est une journée spéciale puisque c’est la « Lune de Sang », c’est à dire que la lune prend une couleur rouge.

Le dernier cours de la journée pour Mina, c’est anglais. Après les cours, Mina a été retenue par son professeur, en effet, Mina a eu un B+ au lieu du A habituel (16 au lieu de 20). Il est 22 heures, Mina sort seule de sa salle de classe. A priori, sa professeur d’anglais lui a laissé des exercices et elle vient juste de les finir.

Alors qu’il est tard et qu’elle imagine être la dernière à partir, Mina aperçoit un autre élève face à la porte ouverte d’une vieille remise, condamnée depuis longtemps. Il rentre dans celle-ci. Curieuse (et oui, heureusement qu’elle est curieuse sinon, il n’y aurait pas de jeu), Mina décide d’aller voir ce qui se passe.

Quelques points autour du jeu

Pour résumer, Mina trouve dans la remise un autel et elle s’évanouit. Quand elle se réveille, elle se découvre dans une version cauchemardesque du lycée de Sehwa High. Mina a deux objectifs : comprendre ce qui se passe et survivre… en fait, c’est plutôt dans le sens inverse : survivre (en se cachant, en fabriquant des objets, en étant prudente) et comprendre et pour cela, la seule solution, c’est d’explorer.

Notez que je n’ai pas joué au premier épisode. Je regrette car l’histoire entre le premier et le second semble être une continuation et si vous désirez jouer à ce jeu, je vous conseille de faire avant la première histoire.

Pour les éléments Steam, The Coma 2: Vicious Sisters a des succès, des cartes et est traduit dans onze langues différentes (et c’est du boulot car il y a énormément de textes) dont le français. Merci.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est excellent, comme tous les jeux de ce studio d’ailleurs. Si vous aimez ce qui survival horreur, je ne peux que vous le conseiller. Le jeu est superbe dans tous les sens du terme.

Alors ? Et bien, n’attendez pas et achetez sans tarder The Coma 2: Vicious Sisters dans la boutique de Steam.

The Coma 2: Vicious Sisters est disponible depuis le 28 janvier 2020 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux) et sur consoles (Xbox One et Nintendo Switch).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]