Planar Conquest

Planar Conquest est un jeu de stratégie tactique développé et publié par le studio polonais Wastelands Interactive.

Selon moi, la principale inspiration de ce jeu, c’est la série Civilization, mais attention, ce n’est qu’une inspiration et non pas un clone transposé dans un monde médiéval fantastique. Le premier abord est tellement similaire que j’ai essayé de jouer le jeu comme une partie de Civilization et, comme vous vous en doutez, ça s’est mal passé.

Planar Conquest - réprouvés

Introduction à Planar Conquest

La première des choses à faire quand vous commencez une partie, c’est de choisir le ou les mondes sur le ou lesquels vous désirez jouer. Hormis Prime qui est un plan neutre, tous les autres mondes (Feu, Eau, Terre, Air,Paradis et Ombre) ont des bonus et des malus. Vous pouvez en choisir plusieurs si vous le désirez.

Une fois cela fait, vous définissez les paramètres du jeu comme la difficulté, le nombre d’adversaires, la taille du monde, etc.

L’étape suivante, c’est le choix de la race que vous désirez jouer. Huit races différentes vous sont proposées. Il y a les Humains (évidemment), les Elfes Gris, les Orcs, les Nains, les Elfes Noirs, les Réprouvés (bien sûr, ce n’est pas le nom qui leur est donné, mais je ne sais pas le traduire en français), les Draconians (une race autour des dragons) et les Myrodants (une race insectoïdes). Chaque race a sa propre histoire, ses avantages et bien sûr ses désavantages.

Enfin, la dernière chose à faire, c’est de sélectionner le chef de votre tribu. Ce chef est un sorcier et vous pouvez le créer vous même ou bien en choisir un parmi une trentaine au choix. Ce sorcier possède des compétences ainsi qu’une série de sortilèges (à choisir parmi 13 cercles différents de magie).

Le jeu commence.

Planar Conquest - début

Quelques points autour du jeu

Vous avez au commencement du jeu une ville et une petite armée. Cette armée peut servir à explorer le voisinage et à récupérer les différents coffres. Quand à la ville, elle ne bougera pas de toute la partie même si vous lui ajoutez une tripotée de bâtiments. Elle fait une case avec une zone d’influence de deux cases dans les 4 points cardinaux.

Très vite, vous allez avoir besoin de ressources supplémentaires, construisez d’autres villes, elles peuvent être quasiment côte à côte.

L’armée est importante. Il y a beaucoup d’endroits où il est nécessaire d’attaquer pour récupérer des ressources supplémentaires, en plus, l’ennemi ou les ennemis vont d’abord vous repérer et envoyer régulièrement quelques troupes pour vous affaiblir et essayer de profiter de votre inexpérience.

Pour les combats, évitez de faire une résolution automatique car dans une situation où vous avez l’avantage, l’ordinateur vous ferra perdre. La résolution des combats nécessite des compétences tactiques.

Planar Conquest - combat

Ma conclusion

Globalement, Planar Conquest est un excellent jeu indépendant. On sent l’influence de Civilization mais le côté combat est beaucoup plus important. Ici, tout est quasiment une question de combats.

Ce que je reproche, c’est l’absence d’accompagnement pendant le début de la partie. Les pages de règles que l’on peut trouver lorsqu’on accède à un nouvelle partie de l’interface ne sont pas suffisantes et je dois dire, plutôt barbantes.

Si vous aimez les jeux d’ambiance médiéval fantastique, si vous ne savez pas résister à un jeu mélangeant la stratégie et de la tactique, si vous adorez Civilization et que vous ne voulez pas manquer un jeu qui s’en inspire, enfin, si vous voulez aider les humains à dominer les différents plans, alors ce jeu est pour vous ! Vous pouvez trouver dès maintenant dans la boutique Steam le jeu Planar Conquest, c’est un bon jeu que j’aime beaucoup.

Planar Conquest est disponible depuis fin mai 2016 sur Steam (Microsoft Windows) mais aussi sur les plateformes mobiles (iOS, Android).

[Total : 3    Moyenne : 5/5]