Caveblazers est un jeu de plateformes développé par le studio australien Rupeck Games et publié par The Yogscast.

Ce jeu est sans aucun doute une très agréable surprise.

Avec Caveblazers, vous avez à sauter, double-sauter, triple-sauter et même sauter contre les murs (donc, un jeu de plateformes). Continuellement, vous avez à vous battre contre de petits monstres, des monstres moyens et des monstres énormes (les chefs). Autant la plupart des combats sont évitables (sauf que les monstres foncent vers vous quand ils vous repèrent), ceux contre les chefs sont inévitables. Pour les boss, vous êtes enfermé dans une arène jusque mort s’ensuive pour l’un ou l’autre (et de préférence l’autre). A tout cela, vous ajoutez une personnalisation du personnage, une gestion de l’armement, de l’inventaire et puis des trésors et bonus à récupérer

Enfin, pour accompagner tout cela, c’est un jeu au contenu généré. Vous pouvez donc recommencer à zéro Caveblazers plusieurs fois, vous n’aurez jamais la même partie.

Introduction à Caveblazers

Vous êtes un aventurier en herbe.

Vous connaissez une cave très dangereuse qui peut apporter beaucoup à ceux qui ont le courage de l’explorer tout en sachant que les probabilités sont énormes d’y mourir !

A l’entrée de cette grotte, un vétéran vous décourage… mais bon, tout le monde s’en fout ! Sur la droite, vous trouvez un accès à la personnalisation de votre personnage et sa garde-robe (visage, tenue, …) et à des bonus pour commencer la partie. La première fois, vous n’avez que celui d’aventurier (une pomme -de la vie en plus- et deux bombes).

Vous pénétrez dans la cave. L’entrée est aléatoire et à chaque fois que vous rentrez, vous avez une grotte différente avec des murs, des monstres, des trésors à découvrir. Une chose est toujours pareille, c’est que le passage vers la cave suivante se trouve en bas !

Pour commencer, vous avez en votre possession une vieille épée rouillée (elle se commande avec CTRL droit) et un arc avec des flèches (il s’utilise avec les flèches du clavier). Rassurez-vous, dans les trésors que vous allez obtenir, vous trouverez des armements plus efficaces, plus sanglants (une hache de chef orc, un tromblon, etc).

Dans chaque niveau, il y a des autels qui apportant une bénédictions (genre, plus de vie, plus grand pourcentage de dégâts, etc), par contre, je ne connais pas leur durée. Parfois, il faut choisir parmi plusieurs de ces bénédictions.

Quelques points autour du jeu

Et l’histoire ? Elle est simple, rentrez dans une grotte, tuez tout ce que vous pouvez, pillez un maximum, passez à la grotte suivante et recommencez !

Une chose que j’ai bien aimé, ce sont les aventuriers errants. Une fois, j’en ai rencontré un, il avait peur des monstres, je l’ai aidé et il m’a donné en échange des bottes accélérant mes déplacements. Après, il s’est mis à avancer, foncer dans les groupes de monstres et il a fini en chair à pâté.

Potion or not Potion ? A force de récupérer tout ce qui traîne dans les caisses, vases, coffres, j’ai accumulé plusieurs potions de couleurs différentes. Je ne sais pas si la couleur est liée à l’effet (ou si c’est aléatoire comme les caves), mais une chose dont je suis sûr, c’est qu’il faut essayer les potions pour découvrir les effets.

Ma conclusion

Globalement, j’aime beaucoup ce jeu indépendant. Je trouve que c’est une réussite au niveau de la programmation, de l’originalité et de l’intérêt. Par contre, il y a une chose qu’il faut tout de même reconnaître, c’est que Caveblazers est difficile !

Pouvons-nous envisager de recevoir un portage sur Mac et Linux ?

Si vous aimez les endroits obscurs, si vous savez sauter dans tous les sens, si vous raffolez de combinaison monstres – trésors, enfin, si vous ne savez pas résister à un jeu qui est à moins de 10 euros, alors celui-là est fait pour vous. Dans la boutique Steam, faites l’acquisition de Caveblazers, c’est un bon jeu indépendant avec qui vous allez vous amuser des dizaines d’heures.

Caveblazers est disponible depuis le 24 mai 2017 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 2    Moyenne : 2.5/5]