Water Planet est un simulateur de marche développé et publié par le studio The Revera Corporation.

La question que je trouve légitime de poser est : Est-ce que le jeu est un simulateur de marche (comme je l’ai écrit plus haut) ou un jeu d’exploration (comme je l’ai indiqué dans les précédentes actualités sur Water Planet) ?

Ces deux genres sont quasiment similaires. Il peut y avoir pour les deux une histoire ou non, un trajet prédéfini ou non, des énigmes ou non, … la différence, selon moi, est au niveau de l’ambiance. Un simulateur de marche est nécessairement non-violent, pour résumer, c’est de la découverte par l’émerveillement.

Je me doute que la différence entre découverte et exploration est plutôt minime et même si cette différence fait l’épaisseur d’une feuille de papier, c’est amplement suffisant pour différencier les deux.

Introduction à Water Planet

L’histoire se déroule quelque part dans l’univers. Nous ne savons pas quand, nous ne savons pas où et surtout, nous ne savons pas qui. Ayant une vision très humano-centriste, nous supposons que c’est une homme ou une femme terrienne, mais, qui sait, ce sont peut être des homme-lézards ou autre chose… mais peu importe.

L’Intelligence Artificielle du vaisseau où vous voyagez vous a réveillé de votre cryogénisation. Cette IA s’appelle Gemini. Elle vous a choisi VOUS parmi de nombreux autres, surement parce que vous êtes le meilleur (oui ? vous confirmez ?). La raison de votre réveil est simple, le vaisseau spatial est en manque d’énergie. L’IA a repéré une planète proche (non répertoriée) en contenant.

Cette une planète remplie majoritairement d’eau (d’où d’ailleurs le nom du jeu Water Planet qui veut dire en français la Planète Aquatique) avec une atmosphère respirable et vous allez devoir chercher et récupérer de l’énergie. Heureusement pour vous, Gemini va vous accompagner quasiment tout le temps pendant votre présence sur la planète et vous indiquer où aller.

Prêt ? « Téléportation, Scotty »…

Quelques points autour du jeu

Très vite, vous allez découvrir que l’énergie se présente sous forme de cristaux… c’est une bonne nouvelle. La mauvaise, c’est que d’autres humanoïdes sont déjà venus sur cette planète, y ont vécu, ont ramassé beaucoup de cristaux, ont laissé une multitude de bâtiments et sont repartis.

La planète était d’une certaine manière en hibernation. Avec votre arrivée, elle s’est réveillée et a repris goût à la vie.

Vous rencontrerez un des derniers habitants, il ou elle s’appelle Aqua et c’est une méduse. Elle vous expliquera de nombreuses choses concernant la planète et vous aidera dans la collecte des cristaux.

Même si le jeu vous indique la direction que vous devez prendre par le « radar » de Gemini, il en reste pas moins que vous pouvez explorer, fouiller de vous même votre environnement.

Ma conclusion

Water Planet est un jeu indépendant extraordinaire. Je l’adore. Il faut dire qu’il y a de quoi, le jeu est accompagné par de très jolis décors, une programmation soignée, une histoire à message et une musique fabuleuse. L’auteur de la musique, Virgo (Elizabeth Ann Clark) est aussi l’auteur du jeu, et bien, je suis désolé, mais j’en veux plus. Je voudrais une suite ou une préquelle nous racontant ce qui s’est passée avant sur la Planète Aquatique.

Si vous devez vous offrir un cadeau pour votre anniversaire ou votre non-anniversaire, et bien, ça doit être cet excellent jeu de science fiction. Vous trouverez Water Planet dans la boutique Steam, n’attendez pas et achetez le !

Water Planet est disponible depuis le 5 octobre 2017 sur Steam (Microsoft Windows et Mac -pour bientôt-). Le jeu fonctionne aussi en réalité virtuelle (je vous rassure, il est tout à fait jouable sans, aussi) avec le HTC Vive, l’Oculus Rift et l’OSVR.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]