Doodle Devil est un jeu de réflexion développé et publié par le studio russe JoyBits.

Je vous ai parlé, il y a peu, de la série des Doodle avec le dernier test que j’ai effectué, celui de Doodle Mafia (sorti en avril 2017) développé et produit par JoyBits.

J’ai joué la première fois, il y a une dizaine d’années, à Doodle God sur un site de jeux flash. Le second auquel j’ai joué, toujours sur ce site de jeu en flash et toujours dans la famille Doodle, c’est Doodle Devil. Vous pouvez imaginer mon plaisir de retrouver aussi ce jeu sur Steam, même si c’est une version améliorée du jeu !

Introduction à Doodle Devil

Si vous avez joué à plusieurs jeux de la série Doodle, je ne vais rien vous apprendre en vous disant que tous les jeux sont construits de la même manière avec juste la thématique changeant. Par exemple, celui sur la mafia vous permet de trouver des combinaisons autour de la mafia, du crime et de l’argent et Doodle Devil, lui, tourne autour du mal, du chaos et de la violence.

Ce qui m’avait énormément plus dans Doodle Mafia, c’est la présence d’une fresque qu’il était possible de compléter petit à petit en trouvant des éléments dans les combinaisons, et bien, cette fresque n’existe malheureusement pas dans Doodle Devil.

Par contre, vous allez retrouver et débloquer petit à petit les trois options habituelles : 1/ ne pas afficher deux fois une combinaison qui a déjà été trouvée, 2/ entourer d’un liseré bleu les cartes qui ne sont plus utilisables définitivement dans les combinaisons et 3/ entourer d’un liseré en pointillé les cartes qui ne sont plus utilisables temporairement (le temps qu’une nouvelle carte utilisable avec se débloque).

Quelques points autour du jeu

Il paraît que dans Doodle Devil comme dans toutes les nouvelles versions de la série Doodle, il est possible de jouer à l’équivalent de machines à sous. Franchement, je ne les ai pas trouvé, à vrai dire, je ne les ai même pas cherché et je tiens à dire que je déteste les machines à sous et je me demande ce que ça fait dans ce genre de jeu !!

Doodle Devil compte un total de 20 groupes et 198 éléments à trouver. Ce jeu est beaucoup plus court que Doodle Mafia qui comptent 30 groupes et 288 éléments.

La dernière remarque, Doodle Devil est traduit en 13 langues différentes, dont le français. Je tiens à le préciser car c’est une chose assez rare, sauf chez les jeux de la série Doodle.

Ma conclusion

Evidemment que j’aime ce jeu indépendant et je vous le conseille à tous (ainsi que les autres jeux de la série Doodle, il va de soit).

Alors, je vous invite sans plus tarder à acheter Doodle Devil. Le prix est un peu élevé en soit, mais il y a des promotions régulièrement et des grosses soldes d’été d’ici quelques semaines. Faites vous plaisir !

Doodle Devil est disponible depuis le 25 mai 2017 sur Steam (Microsoft Window, Mac et Linux) mais aussi sur les plateformes mobiles (Android et iOS).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]